Faire un don
Démarrage de l’AfPIF 2019 à Balaclava à l’île Maurice Thumbnail
‹ Retour
Connecter le monde 20 août 2019

Démarrage de l’AfPIF 2019 à Balaclava à l’île Maurice

Betel Hailu
Par Betel HailuCommunications Coordinator for the African Regional Bureau

La dixième réunion du Forum africain sur le peering et l’interconnexion (AfPIF) a débuté à Balaclava, à l’île Maurice. Cet évènement est l’occasion pour les participants de célébrer les réalisations et de resserrer leurs liens.

Andrew Sullivan, président et CEO d’Internet Society, a ouvert les débats en soulignant l’importance de la réunion qui, selon lui, permet de construire une communauté dont l’objectif est de soutenir la croissance de l’Internet en Afrique, d’identifier les défis et de promouvoir l’entente de tous sur le sujet.

Dans son discours, il a souligné que le trafic échangé à l’intérieur de l’Afrique avait connu une hausse considérable grâce au travail abattu par l’AfPIF au fil des ans. L’un des objectifs de l’AfPIF est d’augmenter de 80 % le niveau de contenu local échangé à l’intérieur de l’Afrique d’ici 2020.

Sullivan possède une vaste expérience de travail avec les organismes internationaux spécialisés sur les questions liées à l’Internet. Il a souligné la nécessité de construire une communauté solide dirigée par Af-IX. Ces deux entités continueront à travailler main dans la main au développement d’Internet en Afrique, en fonction des besoins des Africains et de l’expérience du réseau africain.

Organisé chaque année, l’AfPIF réunit les acteurs de l’écosystème d’Internet en Afrique parmi lesquels des directeurs de la technologie, des coordinateurs du peering, des responsables du développement commercial, des fournisseurs et opérateurs de services Internet, des décideurs politiques et des régulateurs en charge des télécommunications, des fournisseurs de contenu, des opérateurs de points d’échange Internet, des fournisseurs d’infrastructures, des gestionnaires de centres de données, des réseaux nationaux pour la recherche et l’éducation (RNRE), des fournisseurs d’accès Internet, des fournisseurs de services de transit IP et des organisations financières internationales. Conçu comme un événement à but non lucratif, le forum est ouvert au parrainage et à diverses formes de soutien provenant du monde entier.

La première édition de l’AfPIF s’est tenue au Kenya en 2010, au moment où la région faisait face à de nombreux défis : la connectivité se faisait principalement par satellite, il n’y avait que quelques câbles sous-marins, les avantages de l’interconnectivité étaient mal connus des communautés technologiques locales et les coûts de la bande passante se situaient entre 3 000 et 5 000 dollars par Mbps.

Le « jeu du Peering » constituait l’un des points d’orgue entre 2010 et 2014. Cet atelier rassemblait des participants autour du Dr Peering (Bill Norton) pour discuter du fonctionnement du peering, de son économie et de ses avantages pour les utilisateurs finaux. Ce jeu a permis de partager les connaissances et de promouvoir le peering, ce qui a ouvert la voie à des ateliers dirigés par un panéliste ou deux, et qui constituent actuellement le clou de l’AfPIF.