Membre Login
fr
Faire un don
Faire un don
Témoignage d’un lauréat de la Bourse de voyage du programme Jeunesse@IGF : À quelle distance d’Internet êtes-vous ? Thumbnail
‹ Retour
Accès 10 janvier 2019

Témoignage d’un lauréat de la Bourse de voyage du programme Jeunesse@IGF : À quelle distance d’Internet êtes-vous ?

Lily Botsyoe Edinam
Par Lily Botsyoe EdinamData Entry Person, Ghana Community Network Services Limited and Team Lead for Community Engagement, Hacklab Ghana

Quand j’étais petite, une amie de la famille parcourait en courant, avec sa marmite, le long chemin qui la séparait de notre maison, dans l’espoir de trouver chez nous un petit quelque chose à ajouter à sa soupe. Les jours où ma sœur jumelle et moi n’avions pas suffisamment à manger, elle nous rendait la pareille. Même si c’était loin, l’idée de manger un repas complet nous motivait.

Cette voisine étudie actuellement en Ukraine et aucune d’entre nous n’a encore eu l’idée de parcourir le long chemin du Ghana jusqu’à l’Ukraine, même si ce serait sûrement un nouveau record en matière de distance effectuée en courant.

Le monde connaît actuellement un véritable bouleversement. La quasi-totalité des tâches manuelles sont en effet désormais effectuées grâce au numérique et cette tendance majeure a autant d’avantages que d’inconvénients.

Tout comme la distance qui a éloigné mon amie qui étudie maintenant à des kilomètres d’ici, l’élargissement du fossé numérique possède plusieurs causes.

Les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Accès – la possibilité de se connecter à Internet et de naviguer sur le Web (reposant essentiellement sur un approvisionnement constant en électricité).
  • Compétences – comprendre ce qu’est Internet et être capable de l’utiliser.
  • Motivation – comprendre l’utilité d’Internet (considérer Internet comme un outil et non seulement comme un espace d’expression).
  • Confiance – la crainte d’être victime de fraude, consciemment ou inconsciemment, ou le fait de ne pas savoir par où commencer.

Les violences sexistes et la barrière de la langue jouent également un rôle majeur.

Alors que le nombre d’internautes (utilisateurs ou citoyens d’Internet) ne cesse d’augmenter, chacun devrait pouvoir accéder à Internet et disposer des connaissances nécessaires pour utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) en toute sécurité et profiter ainsi du formidable outil qu’est Internet.

Dans la plupart des pays, les outils informatiques et les sites Internet tendent à remplacer progressivement les méthodes manuelles utilisés jusqu’alors, il est donc indispensable de faire preuve de responsabilité et de mettre en place des initiatives visant à :

  • Enseigner aux populations comment utiliser Internet, non seulement de manière récréative mais aussi pour tirer le meilleur parti possible de cet outil. Certaines de ces initiatives peuvent consister à organiser des ateliers gratuits pour familiariser les participants à l’environnement dans lequel ils vont travailler en mettant l’accent sur ce que sont Internet et la Gouvernance de l’Internet. De même, afin de répondre aux besoins des personnes éloignées géographiquement, certains d’entre nous prévoient la création d’écoles en ligne délivrant des certificats de formation afin d’attirer un plus grand nombre de participants. Cette formation permettra à de nombreuses personnes de découvrir l’informatique et même de faire carrière dans ce secteur.
  • Encourager et motiver les populations à utiliser Internet par le biais de défis en ligne périodiques les incitant à s’impliquer pleinement.
  • Favoriser les projets visant à combler le fossé numérique dû au manque d’équipement grâce à des campagnes en ligne et l’octroi de subventions permettant la mise en œuvre d’ateliers mobiles disposant de tout le matériel nécessaire. Ces ateliers enseigneront l’informatique aux personnes défavorisées et marginalisées, notamment celles qui ne connaissent pas ces technologies ou ne peuvent y avoir accès financièrement. Un matériel pédagogique simple composé principalement de visuels accompagnés de légendes dans la langue du pays sera également élaboré afin de toucher un public non anglophone. À l’avenir, je prévois de mettre en place des campagnes en faveur d’une vision inclusive du numérique visant à permettre à chacun d’utiliser cette technologie et de profiter de ses avantages, indépendamment de son handicap physique.
  • Mettre en place des réseaux communautaires pouvant être exploités sur la base de quotas ou conçus pour couvrir de vastes zones géographiques et résister à des conditions météorologiques défavorables.
  • Décourager les violences sexistes en ligne en les signalant aux administrateurs du site et en sensibilisant les populations à leur détection et à leur signalement.
  • Améliorer la sécurité en ligne en enseignant aux populations les principes élémentaires de la sécurité en ligne : éviter de publier des informations personnelles, vérifier l’identité des personnes avec qui elles sont en contact en ligne, mettre à jour son logiciel antivirus et utiliser des mots de passe complexes.

Je vous invite donc tous à me rejoindre et à rejoindre l’équipe chargée du Global Repository for Internet Studies sur les réseaux sociaux en soutenant l’appel pour plus de sécurité en ligne sur le hashtag #3kNetVoices.


Ceci est le deuxième article de la série de témoignages de lauréats de la Bourse de voyage du programme Jeunesse@IGF. Découvrir d’autres témoignages sur l’IGF et le Programme Jeunesse@IGF.

‹ Retour
Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde