Donate
Réflexions de la Commission mondiale sur la stabilité du cyberespace Thumbnail
‹ Back
Améliorer la sécurité technique 13 December 2017

Réflexions de la Commission mondiale sur la stabilité du cyberespace

Olaf Kolkman
By Olaf KolkmanPrincipal - Internet Technology, Policy, and Advocacy

Il y a deux semaines, une petite délégation de l’Internet Society était présente à Delhi pour une série de réunions. (Voir le post d’hier sur GCCS et GFCE.) Dans ce post, je vais reprendre le sujet de la stabilité du cyberespace avec sa Commission mondiale. (Global Commission on the Stability of Cyberspace ou GCSC).

Lire l’article en anglais

 

‹ Back

Disclaimer: Viewpoints expressed in this post are those of the author and may or may not reflect official Internet Society positions.

Articles associés

Inscriptions sont ouvertes pour "Cyber Diplomacy Meets InfoSec and Technology" en même temps que le IETF 102
Inscriptions sont ouvertes pour
Améliorer la sécurité technique9 July 2018

Inscriptions sont ouvertes pour “Cyber Diplomacy Meets InfoSec and Technology” en même temps que le IETF 102

Comme nous l'avons annoncé récemment, la Commission mondiale sur la stabilité du cyberespace (Global Commission on the Stability of Cyberspace -...

Paix et cyberhygiène
Paix et cyberhygiène
Renforcer la confiance12 November 2019

Paix et cyberhygiène

Combiner les termes de paix et de cyberhygiène dans une même phrase peut sembler au premier abord quelque peu incongru....

Agenda européen du numérique pour le développement: l'approche multipartite est-elle capable de changer les choses?
Agenda européen du numérique pour le développement: l'approche multipartite est-elle capable de changer les choses?
Développement4 May 2018

Agenda européen du numérique pour le développement: l’approche multipartite est-elle capable de changer les choses?

L'anné 2017 fut une étape importante pour faire avancer l'agenda européen du numérique pour le développement (D4D). Le document de...

Join the conversation with Internet Society members around the world