IPv6

Pour vérifier si votre contenu est disponible sur IPv6 – ou pour le rendre accessible sur IPv6 – suivez ces étapes :

1. Comprendre le processus global de mise à disposition de votre contenu sur IPv6
Consultez ces ressources pour commencer :

2. Découvrir si vos fournisseurs d’hébergement prennent en charge IPv6
Si votre site (ou vos sites) Web est hébergé chez un fournisseur, découvrez si votre fournisseur prend en charge IPv6. Nous avons des  pointeurs vers des listes de fournisseurs d’hébergement qui prennent en charge IPv6, mais le mieux est de commencer par les contacts que vous avez chez vos fournisseurs. Demandez-leur s’ils mettront votre contenu à disposition sur IPv4 et IPv6. Dans l’idéal, recherchez un serveur « double pile » prenant en charge les deux protocoles.

Si votre fournisseur d’hébergement ne prévoit  PAS de prendre en charge IPv6 prochainement, envisagez de passer à un fournisseur d’hébergement prenant en charge IPv6, ou un serveur virtuel dédié (VPS) prenant en charge IPv6.

N’oubliez pas les autres services que vous pouvez aussi utiliser comme les réseaux sociaux. Contactez-les pour leur demander s’ils prendront en charge IPv6. La bonne nouvelle est que Facebook, Google+ et YouTube ont tous participé  au lancement mondial d’IPv6 et ont commencé à mettre leurs sites à disposition sur IPv6 à partir du 06 juin 2012.

3. Déterminer si vos propres serveurs disposent de la connectivité IPv6
Si vous hébergez votre(vos) propre(s) site(s) Web, renseignez-vous pour savoir si votre fournisseur d’accès Internet (FAI) peut vous offrir la connectivité IPv6. Si non, pensez à ce que cela impliquerait de passer à un FAI prenant en charge IPv6 – ou peut-être fournissant une connexion séparée. Un bon point de départ est   la liste des opérateurs de réseaux participant au lancement mondial d’IPv6 étant donné qu’ils se sont tous engagés à fournir la connectivité IPv6.

4. Pensez à utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN) – ou contactez votre CDN existant

Un réseau de diffusion de contenu (CDN) (également appelé réseau de distribution de contenu) est un service qui prend votre contenu existant et le met à disposition via un réseau mondial de serveurs de distribution. La principale raison pour laquelle les entreprises utilisent un CDN est le fait de pouvoir accélérer l’accès au contenu des sites Web parce que les serveurs d’un CDN peuvent se rapprocher des utilisateurs finaux et donc diffuser le contenu aux utilisateurs plus rapidement. Un CDN peut également aider à absorber une plus grande charge de trafic qu’un serveur individuel.

Ce qui est intéressant à propos d’un CDN est qu’une fois que votre contenu est dans son réseau, ce contenu peut être facilement mis à disposition à la fois sur IPv4 et IPv6 -–  même si VOS serveurs Web sont uniquement IPv4 !  Un CDN peut être un moyen très rapide de rendre votre contenu compatible avec IPv6, même si votre propre infrastructure ne peut pas faire la transition rapidement.

Certains des plus grands CDN tels que Akamai et Limelight ainsi que de nouveaux venus comme CloudFlare participent tous  au lancement mondial d’IPv6. Nous avons commencé une liste des réseaux de diffusion de contenu (CDN) prenant en charge IPv6 et vous encourageons à la consulter. Si vous utilisez déjà un CDN, contactez-le et découvrez comment il pourra bientôt mettre votre contenu à disposition sur IPv6.

5. Mettre à jour le DNS pour pointer vers l'(les) adresse(s) IPv6 pour votre site
Enfin, une fois que vous aurez déterminé que votre site Web dispose d’une connectivité IPv6, il faudra mettre à jour le DNS pour qu’il publie l'(les) adresse(s) IPv6 pour votre(vos) site(s).

REMARQUE : si vous utilisez un CDN, vous n’aurez généralement  PAS à le faire parce que le CDN se charge de gérer l’ensemble de vos entrées DNS pour vous.

Ce que vous devez faire est mettre à jour le DNS avec un(des) enregistrement(s) « AAAA » pointant vers votre(vos) adresse(s) IPv6. Par exemple, si votre serveur Web est à l’adresse « www.example.com » et à l’adresse IPv6 « 2001:db8:1234:3f4c:51::234 », vous devez créer un enregistrement  AAAA avec cette information. (Conseil : si vous parlez avec votre équipe ou fournisseur informatique de ces enregistrements DNS, ils les appelleront parfois enregistrement « quad A »).

Pour plus d’informations sur le DNS pour IPv6, consultez notre ressource sur Considérations relatives au DNS pour IPv6.

5. Réjouissez-vous !
Félicitations !  Ça y est, votre contenu est maintenant disponible pour tous ceux qui se connectent à Internet en utilisant IPv6.

Vous avez d’autres questions sur la façon de mettre votre contenu à disposition sur IPv6 ? Faites-nous savoir comment nous pouvons vous aider !